samedi 8 août 2020

La différence entre descente (تنزيل) et le don (أتي) de Dieu dans le Coran

 

1) Réflexion sur la descente (تنزيل) et le don (أتي) de Dieu dans le Coran

2) Avis de Geneviève Gobillot sur  cette réflexion 

3) Versets coraniques ayant rendus évidente cette réflexion 


1) Réflexion sur la descente (تنزيل) et le don (أتي) de Dieu dans le Coran

Dieu a donné (أوتي) à Jésus l'Évangile comme Il a donné les Tablettes à Moïse ou le Zabour à David alors qu'Il a fait descendre (أنزل) le Coran à Muhammad comme il a fait descendre à Abraham et Moïse les feuillets ou à un ou des prophètes (الأنبياء), ultérieurs à Moïse et antérieurs à Jésus, la Torah.


Dieu a fait descendre (أنزل) par révélations ce que les prophètes et messagers ont mis par écrit tels que le Coran pour Muhammad, les feuillets pour Moïse et la Torah pour un ou des prophètes (الأنبياء ). En effet, Moïse n'est jamais associé à la Torah dans le Coran.

Et Dieu a donné (أوتي) à des prophètes et messagers l'Évangile pour Jésus, les tablettes pour Moïse ou le Zabour pour David sans qu'ils n'aient eu besoin de les mettre par écrit eux-mêmes.

 
Ainsi Dieu a donné (أوتي) à Jésus l'Évangile en le lui enseignant (يعلمه) sans qu'il n'ai eu besoin de la mettre par écrit alors qu'après Jésus l'Évangile a été descendue (أنزلت) en révélation et a été mise à l'écrit par un autre messager (en effet Jésus n'est jamais associé à l'Evangile avec le mot "descente" mais il lui a été "donné" ou "enseigné"). Mais aussi que le prophète Muhammad a mis à l'écrit le Coran de son vivant puisque Dieu lui a fait descendre (أنزل) le Coran (ce qui rejoint la thèse de l'orientaliste Burton). En effet, la Sourate. Al waqi'a. V.79 appuie cette idée de mise à l'écrit du Coran par le Prophète puisqu'il y est écrit que seuls les purifiés peuvent le toucher.

Peut-être que la descente (تنزلي) se fait par l'intermédiaire des anges ou de l'Ésprit, alors que le don (أتي) se fait sans leur intermédiaire. Exemple avec les tablettes de Moïse qui sont données (أتي) directement par Dieu donc sans intermédiaire (gravés par Dieu) contrairement aux feuillets qui sont descendus (أنزل) à Moïse qui le mis à l'écrit, donc avec un intermédiaire. Ou encore l'Évangile qui a été donné (أتي) et dans d'autres passages enseigné (يعلمه) à Jésus par Dieu directement. Cet Évangile de Jésus n'est donc pas matériel. Dieu donne (أتي) donc de plusieurs façons. Après Jésus, Dieu fait descendre (أنزل)  l'Évangile par l'intermédiaire d'un ange qui sera mis à l'écrit.


2) Avis de Geneviève Gobillot sur  cette réflexion 

Bonjour Monsieur

Veuillez excuser ce retard à vous répondre. J'ai eu pas mal de choses à régler.

Il s'agit d'un thème que j'ai travaillé pour mon livre et mes résultats sont tout à fait en accord avec les vôtres. Il semble que Atâ désigne un discours qui ne nécessite de la part de celui qui le reçoit aucune mise au point pour son expression, tandis que dans anzala, il y a l'idée que le Messager reçoit le message dans son coeur et a la charge de le formuler avec exactitude dans la langue de son peuple. On dit que Moïse n'était pas très doué pour la parole, c'est pourquoi Aaron effectuait cette tache pour lui.

Une petite remarque : il vaut mieux dans les traductions toujours distinguer les Fils d'Israêl (Banû Isrâ'il) et les Juifs (Yahûd). Pour le Coran, le sens n'est pas le même.

Encore toutes mes félicitations

G. Gobillot


3) Versets coraniques ayant rendus évidente cette réflexion 


C.3:65. Ô gens du Livre, pourquoi disputez-vous au sujet d'Ibrahim (Abraham), alors que la Thora et l'Évangile ne sont descendus (أنزلت) qu'après lui ? Ne raisonnez-vous donc pas ?


3:84 Dis: "Nous croyons en Allah, à ce qu'on a fait descendre (أنزل) sur nous, à ce qu'on a fait descendre (أنزل) sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été donné ( أوتي) à Moïse, à Jésus et aux prophètes (النبيون), de la part de leur Seigneur: nous ne faisons aucune différence entre eux; et c'est à Lui que nous sommes Soumis".


4:163. Nous t'avons fait une révélation (Wahiy) comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes (النبين) après lui. Et Nous avons fait révélation (Wahiy) à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon, et Nous avons "donné" (ءاتينا) le Zabour à David.


C.5:44. Nous avons fait descendre (أنزلنا) la Torah dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes (النبيون) qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà les mécréants.

5:110. Et quand Allah dira: "Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais (علمتك) le Livre, la Sagesse, la Thora et l'évangile! Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle- né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves. Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent: "Ceci n'est que de la magie évidente".


C.7:144. Et (Allah) dit : « Ô Moussa (Moïse), Je t'ai préféré à tous les hommes, par Mes messages et par Ma parole. Prends donc ce que Je te donne (ءاتيتك), et sois du nombre des reconnaissants. »


C.7:145. Et Nous écrivîmes pour lui, sur les tablettes, une exhortation concernant toute chose, et un exposé détaillé de toute chose. : « Prends-les donc fermement et commande à ton peuple d'en adopter le meilleur. Bientôt Je vous ferai voir la demeure des pervers.


C.7:150. Et lorsque Moussa (Moïse) retourna à son peuple, fâché, attristé, il dit : « Vous avez très mal agi pendant mon absence ! Avez-vous voulu hâter le commandement de votre Seigneur ? » Il jeta les tablettes et prit la tête de son frère, en la tirant à lui : « Ô fils de ma mère, dit (Haroun (Aaron)), le peuple m'a traité en faible, et peu s'en est fallu qu'ils ne me tuent. Ne fais donc pas que les ennemis se réjouissent à mes dépens, et ne m'assigne pas la compagnie des gens injustes. »


C.7:154. Et quand la colère de Moussa (Moïse) se fut calmée, il prit les tablettes. Il y avait dans leur texte guide et miséricorde à l'intention de ceux qui craignent leur Seigneur


C.53:36,37(feuillets (الصحف) de Moïse et Abraham)


C.80:13 (coran dans des feuillets (الصحف) )


C.87:18,19 (les premières feuillets (الصحف) sont ceux d'Abraham et Moïse)

---‐------------------------------


dimanche 31 mai 2020

Tous les messagers (الرسل) ont d'abord été forcément prophètes (النبيين)

Coran 33:40. "Muhammad est le messager (رسول) de Dieu et le sceau des prophètes (النبيين)"

Muhammad est le sceau des prophètes (النبيين) ce qui veut dire qu'il est le dernier des prophètes, mais que penser du terme messager (رسول) ? Est-ce que cela implique qu'il est aussi le dernier messager ? Pourquoi n'est-ce pas indiqué ?

Il semblerait d'après les versets ci-dessous que tout messager (رسول) a d'abord été prophète (نبي). En d'autres termes, jamais on ne trouvera un messager n'ayant pas été prophète auparavant :

3:81. "Et lorsqu'Allah prit cet engagement des prophètes (النبيين) : "Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager (رسول) vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours." Il leur dit: "Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition ?" - "Nous consentons", dirent-ils. "Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins."

33:7. "Lorsque Nous prîmes des prophètes (النبيين) leur engagement, de même que de toi, de Noé, d'Abraham, de Moïse, et de Jésus fils de Marie: et Nous avons pris d'eux un engagement solennel"

Une question maintenant, qui est ce messager (رسول) que tous les prophètes ( النبيين), même Muhammad (sws), s'étaient engagés à croire en lui et le porter secours s'il apparaissait ? Prophète qui d'ailleurs ne leur ait jamais apparu de leur vivant.
C'est Muhammad (sws), bien évidemment !

En fait, le prophète Muhammad a probablement pris l'engagement auprès de Dieu par révélation extra-coranique, le Wahy (وحي), comme tous les prophètes (النبيين), quand il n'était encore lui-même que prophète (نبي) et pas encore messager (رسول) donc avant de recevoir le Livre et la Sagesse, de croire en un messager (رسول) si celui-ci venait confirmer ce que Dieu aura accordé à Muhammad comme Livre (Coran) et Sagesse tout en lui portant secours. Au moment de cet engagement du prophète Muhammad auprès de Dieu, il (Muhammad) ne savait pas encore qu'il serait le dernier prophète et messager puisqu'il ne recevait pas encore de révélation coranique.

Voci les deux versets qui permettent de comprendre que ce messager (رسول) du C.3:81 désigne Muhammad qui est venu d'une part confirmer ce que les juifs avaient déjà avec eux, avec à ceci près qu'il ne s'est pas présenté à un messager mais à des juifs de Medine qui ont leur Livre (ce qui ne contredit en rien les passages du C.3:81 et C.33:7) et d'autre part ceux qui croiront en lui se porteront à son secours comme indiqué dans le Coran 3:81  :

2:101. "Et quand leur vint d'Allah un messager (رسول) confirmant ce qu'il y avait déjà avec eux, certains à qui le Livre avait été donné, jetèrent derrière leur dos le Livre d'Allah comme s'ils ne savaient pas !"

7:157. "Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants."

samedi 30 mai 2020

Le sommeil (المنام), le voyage nocturne du prophète Muhammad et la "mort" de Jésus dans le Coran

Je vais aborder le thème de sommeil (المنام) dans le Coran en essayant de le définir à la lumière des versets. Ce qui nous amènera à nous interroger sur le voyage nocturne du prophète Muhammad (sws) pour finir par la question de la mort ou pas de Jésus.

D'abord sans m'étendre sur l'étymologie, je lis dans mon dictionnaire que le verbe tawafa توفى veut dire "recevoir/recueillir quelqu'un dans sa miséricorde (Dieu)".

Le Coran distingue deux états de tawafa (توفى), l'un conduit directement à la mort, tandis que l'autre se situe pendant le sommeil où certains meurt et d'autres non. À l'appui de notre propos, citons deux versets :

- ٱللَّهُ يَتَوَفَّى ٱلأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَٱلَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا فَيُمْسِكُ ٱلَّتِي قَضَىٰ عَلَيْهَا ٱلْمَوْتَ وَيُرْسِلُ ٱلأُخْرَىٰ إِلَىٰ أَجَلٍ مُّسَمًّى إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ (39:42)

- 39:42. "Allah reçoit les âmes au moment de leur mort (يَتَوَفَّى ٱلأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا) ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent."

- وَهُوَ ٱلَّذِي يَتَوَفَّٰكُم بِٱلَّيلِ وَيَعْلَمُ مَا جَرَحْتُم بِٱلنَّهَارِ ثُمَّ يَبْعَثُكُمْ فِيهِ لِيُقْضَىٰ أَجَلٌ مُّسَمًّى ثُمَّ إِلَيْهِ مَرْجِعُكُمْ ثُمَّ يُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ (6:60)

- 6:60. "Et, la nuit, c'est Lui qui reçoit vos âmes (يَتَوَفَّٰكُم), et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le terme fixé. Ensuite, c'est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez."

Pour celui qui conduit directement à la mort sans sommeil, on trouve par exemple au Coran 2:234 (mais il y en a d'autres comme 2:240, 7:37) :

- وَٱلَّذِينَ يُتَوَفَّوْنَ مِنكُمْ وَيَذَرُونَ أَزْوَاجاً يَتَرَبَّصْنَ بِأَنْفُسِهِنَّ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَعَشْراً فَإِذَا بَلَغْنَ أَجَلَهُنَّ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ فِيمَا فَعَلْنَ فِيۤ أَنْفُسِهِنَّ بِٱلْمَعْرُوفِ وَٱللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ (2:234)

2:234. "Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses: celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d'elles mêmes d'une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites."

Toujours dans le même thème du sommeil (المنام), voyons le voyage nocturne du Prophète de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa.

- سُبْحَانَ ٱلَّذِى أَسْرَىٰ بِعَبْدِهِ لَيْلاً مِّنَ ٱلْمَسْجِدِ ٱلْحَرَامِ إِلَىٰ ٱلْمَسْجِدِ ٱلأَقْصَا ٱلَّذِي بَارَكْنَا حَوْلَهُ لِنُرِيَهُ مِنْ آيَاتِنَآ إِنَّهُ هُوَ ٱلسَّمِيعُ ٱلبَصِيرُ (17:1)

(17:1). "Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient, le Clairvoyant."

Je pense que le Prophète a reçu cette révélation coranique le lendemain du voyage nocturne et qu'il le récita à son peuple immédiatement, ce qui surpris et étonna autant les non musulmans que les musulmans. C'était une épreuve (فتنة) pour les non musulmans comme les musulmans puisque certains apostasièrent. On connaît la réponse d'Abu Bakr lorsque quelqu'un lui annonça le voyage du Prophète de la Mecque à Jérusalem en une nuit. Il répondit que si le Prophète l'avait dit, il le croirait puisque les musulmans croient en des informations venant du Ciel qui est pourtant plus lointain que la Mosquée Al-Aqsa.
Plus tard, Dieu fit descendre d'autres versets qui font suite au début de la sourate 17. On apprend et je suppose que les compagnons l'apprirent à ce moment là que le Prophète eut en faite une vision (ٱلرُّءْيَا) pendant cette nuit là et que c'était là en faite une épreuve de Dieu. Même si le mot sommeil n'est pas employé dans ce verset cela est implicite car que faisait le Prophète la nuit du voyage si ce n'est dormir ? :

- وَإِذْ قُلْنَا لَكَ إِنَّ رَبَّكَ أَحَاطَ بِٱلنَّاسِ وَمَا جَعَلْنَا ٱلرُّءْيَا ٱلَّتِي أَرَيْنَاكَ إِلاَّ فِتْنَةً لِّلنَّاسِ وَٱلشَّجَرَةَ ٱلْمَلْعُونَةَ فِي ٱلقُرْآنِ وَنُخَوِّفُهُمْ فَمَا يَزِيدُهُمْ إِلاَّ طُغْيَاناً كَبِيراً(17:60)

17:60. "Et lorsque Nous te disions que ton Seigneur cerne tous les gens (par Sa puissance et Son savoir). Quant à la vision que Nous t'avons montrée (ٱلرُّءْيَا ٱلَّتِي أَرَيْنَاكَ), Nous ne l'avons faite que pour éprouver les gens, tout comme l'arbre maudit mentionné dans le Coran. Nous les menaçons; mais cela ne fait qu'augmenter leurs grande transgression."

Certains exégètes expliquent que le Prophète a réellement vu de ses yeux la Mosquée Al-Aqsa sachant que les savants sont partagés à ce sujet (Aïcha affirme que cette nuit là le corps du Prophète n'a pas bougé) :

- عن ابن عباس في قوله { وَما جَعَلْنا الرُّؤْيا التي أرَيْناكَ إلاَّ فِتْنَةً للنَّاسِ } قال: هي رؤيا عين أريها رسول الله صلى الله عليه وسلم ليلة أُسري به، وليست برؤيا منام.

Pour appuyer l'avis que le Prophète reçut une vision pendant son sommeil lors du voyage nocturne, il y a le Coran 8:43 où il reçut une vision (الرؤيا) pendant son sommeil (المنام) annonçant la rencontre d'une armée ennemi nombreuse que les musulmans allaient affronter :

- إِذْ يُرِيكَهُمُ ٱللَّهُ فِي مَنَامِكَ قَلِيلاً وَلَوْ أَرَاكَهُمْ كَثِيراً لَّفَشِلْتُمْ وَلَتَنَازَعْتُمْ فِي ٱلأَمْرِ وَلَكِنَّ ٱللَّهَ سَلَّمَ إِنَّهُ عَلِيمٌ بِذَاتِ ٱلصُّدُورِ (8:43)

8:43. "Allah te les avait montrés pendant ton sommeil (يُرِيكَهُمُ ٱللَّهُ فِي مَنَامِكَ) peu nombreux! Car s'Il te les avait montrés nombreux, vous auriez certainement fléchi, et vous vous seriez certainement disputés à propos de l'affaire. Mais Allah vous en a préservés. Il connaît le contenu des coeurs."

Un autre exemple avec le Coran 37:102-105 à propos de la vision d'Abraham qui reçut une vision (ٱلرُّؤْيَآ) pendant son sommeil (المنام)

- فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ ٱلسَّعْيَ قَالَ يٰبُنَيَّ إِنِّيۤ أَرَىٰ فِي ٱلْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَٱنظُرْ مَاذَا تَرَىٰ قَالَ يٰأَبَتِ ٱفْعَلْ مَا تُؤمَرُ سَتَجِدُنِيۤ إِن شَآءَ ٱللَّهُ مِنَ ٱلصَّابِرِينَ (37:102)
فَلَمَّا أَسْلَمَا وَتَلَّهُ لِلْجَبِينِ (37:103)
وَنَادَيْنَاهُ أَن يٰإِبْرَاهِيمُ (37:104)
قَدْ صَدَّقْتَ ٱلرُّؤْيَآ إِنَّا كَذَلِكَ نَجْزِي ٱلْمُحْسِنِينَ (37:105)

37:102. "Puis quand celui-ci fut en âge de l'accompagner, [Abraham] dit: "Ô mon fils, je me vois en songe pendant mon sommeil (أَرَىٰ فِي ٱلْمَنَامِ) en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses". (Ismaël) dit: "Ô mon cher père, fais ce qui t'es commandé: tu me trouveras, s'il plaît à Allah, du nombre des endurants".
103. "Puis quand tous deux se furent soumis (à l'ordre d'Allah) et qu'il l'eut jeté sur le front,
104. voilà que Nous l'appelâmes "Abraham!
105. Tu as confirmé la vision (ٱلرُّؤْيَآ). C'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants".

Passons à Jésus. À la lecture du Coran 3:55 et de la définition coranique du mot tawafa (توفى) plus haut, on comprend qu'il est sois mort sois mis en sommeil (مُتَوَفِّيكَ) jusqu'à son reveil.

- إِذْ قَالَ ٱللَّهُ يٰعِيسَىٰ إِنِّي مُتَوَفِّيكَ وَرَافِعُكَ إِلَيَّ وَمُطَهِّرُكَ مِنَ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ وَجَاعِلُ ٱلَّذِينَ ٱتَّبَعُوكَ فَوْقَ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ إِلَىٰ يَوْمِ ٱلْقِيَامَةِ ثُمَّ إِلَيَّ مَرْجِعُكُمْ فَأَحْكُمُ بَيْنَكُمْ فِيمَا كُنتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ (3:55)

3:55. "(Rappelle-toi) quand Allah dit: "Ô Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t'élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n'ont pas cru et mettre jusqu'au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas. Puis, c'est vers Moi que sera votre retour, et Je jugerai, entre vous, ce sur quoi vous vous opposiez."

La réponse on l'a au Coran 4:159 puisque tous les gens du Livre croiront en lui avant sa mort. Or parmi les gens du Livre, nous avons les juifs qui ne croient toujours pas en Jésus. Ce qui indique que Jésus n'est pas mort comme certains l'affirment mais qu'il va revenir après son sommeil, Dieu l'ayant élevé à Lui.

- بَل رَّفَعَهُ ٱللَّهُ إِلَيْهِ وَكَانَ ٱللَّهُ عَزِيزاً حَكِيماً (4:158)
وَإِن مِّنْ أَهْلِ ٱلْكِتَابِ إِلاَّ لَيُؤْمِنَنَّ بِهِ قَبْلَ مَوْتِهِ وَيَوْمَ ٱلْقِيَامَةِ يَكُونُ عَلَيْهِمْ شَهِيداً (4:159)

4:158. "mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage.
4:159. Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort (موته). Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux."

Enfin le verset suivant indique que pendant le tawafa (توفى) de Jésus, celui-ci n'est pas témoin de ce qui se passe sur terre ce qui semble appuyer qu'il est en état de sommeil (المنام) auprès de Dieu :

- مَا قُلْتُ لَهُمْ إِلاَّ مَآ أَمَرْتَنِي بِهِ أَنِ ٱعْبُدُواْ ٱللَّهَ رَبِّي وَرَبَّكُمْ وَكُنتُ عَلَيْهِمْ شَهِيداً مَّا دُمْتُ فِيهِمْ فَلَمَّا تَوَفَّيْتَنِي كُنتَ أَنتَ الرَّقِيبَ عَلَيْهِمْ وَأَنتَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ (5:117)

- 5:117. Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.

ordonner chronologiquement  de manière certaine 4 sourates

Une astuce simple parmi tant d'autres à découvrir pour ordonner chronologiquement 3 sourates mecquoises

1) la sourate 72, - Les djinns -
La sourate 72 mentionne des djinns qui ont écouté des versets coraniques, y ont cru et sont partis prêcher auprès des leurs. Mais quel est cette sourate qu'ils avaient entendu ?

La sourate 72, verset 3 nous rapporte ce que les djinns ont dit à leurs communautés : "notre Seigneur - que Sa grandeur soit exaltée - ne S'est donné ni compagne, ni enfant!".
On retrouve le seul autre passage dans tout le Coran qui donne ce genre d'indication, il s'agit du Coran 6:101, où Dieu dit "Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne ?".
Pour appuyer notre propos, nous avons aussi le passage 72:6 où les djinns ajoutent à leurs semblables : "il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmis les djinns mais cela ne fît qu'accroître leur détresse", passage qui fait référence aussi à la sourate 6, verset 100 où Dieu dit : "Et ils ont désigné des associés à Allah : les djinns, alors que c'est Lui qui les a créés." mais aussi le passage 6:128 : "Et le jour où Il les rassemblera tous: "Ô communauté des djinns, vous avez trop abusé des humains"...

Il est donc évident que la sourate 6 précède la sourate 72, on ne peut plus en douter. Toutefois, ni Al-Azhar, ni Blachère ou Nodelke n'ont vu cela dans leurs ordres chronologiques des sourates, ce qui est surprenant. Ils ont tous placés la sourate 6 après la sourate 72. Je me demande bien pour quelle raison.

2) la sourate 16, - Les abeilles -
Nous avons un autre passage coranique, Coran 16:123, où Dieu dit à Muhammad : "Puis Nous t'avons révélé: "Suis la religion d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs".
Existe-t-il un passage coranique faisant mention de cet ordre venant de Dieu ? Nous en trouvons 3 passages où il est fait mention exactement ou presque des termes employés au Coran 16:123. Il s'agit du Coran 6:161, 3:95, et 2:135 mais lequel de ces 3 passages Dieu dans le Coran 16:123 fait-Il mention ?

• Le passage C.2:135 temoigne d'échanges avec des gens du Livre qui cherchaient à polemiquer avec Muhammad affirmant que seuls les Juifs et les Chrétiens étaient sur la bonne voie, ce en quoi Muhammad devait leur répondre : "Non, mais nous suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs".
Le Coran 16:123 ne fait donc pas référence au Coran 2:135 car le Prophète disait à des gens du Livre qu'ils (les musulmans) suivaient déjà la religion d'Abraham. Le C.2:135 est même forcément postérieur au C:16:123. Or la sourate 2 est la première sourate medinoise dans l'ordre chronologique ce qui implique que la sourate 16 est mecquoise.

• Le passage 3:95 est une injonction de Dieu au prophète Muhammad de dire aux gens du Livre "C'est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d'Abraham, Musulman droit. Et il n'était point des associateurs".
Ce verset ne s'adressait pas à Muhammad et ses compagnons mais aux gens du Livre. Il a donc fallu une verset qui s'adresse à Muhammad qui soit antérieur à celui-ci (3:95). De plus la sourate 3 est forcément medinoise vu que la sourate 2 est la première des sourates mecquoises, elle lui est donc postérieure (à la sourate 2).

• Reste le Coran 6:161 où le Prophète devait proclamer "Moi, mon Seigneur m'a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d'Abraham, le soumis exclusivement à Allah et qui n'était point parmi les associateurs.".
Ce verset qui s'adresse à Muhammad se situe après une présentation que Dieu donne d'Abraham à Muhammad et la quête de vérité qu'il mena avant de trouver Dieu. le verset 161 correspond donc en tous points avec le Coran 16:123.

La sourate 6 précède donc la sourate 16, toutes deux mecquoises. Al-Azhar fait précéder aussi la sourate 6 à la sourate 16, ce qui n'est pas le cas de Blachère et Nodelke.

Aussi l'on peut sans crainte de se tromper ordonner chronologiquement ces sourates (abstraction faite des sourates intermédiaires éventuelles) comme suit : 6, 16, 2, 3. De l'autre côté nous avons la sourate 6 puis plus tard la sourate 72 comme on l'a vu dans la première partie.

En prenant plus de risque on peut faire succéder la sourate 72 immédiatement après la sourate 6, sans sourate intermédiaire. En effet, les djinns ayant informé immédiatement les leurs après avoir écouté la sourate 6, il me paraît probable que Dieu annonce la bonne nouvelle de ces conversions sans attendre. Ce qui donnerait si l'on ne prenait que ces 5 sourates du Coran cet ordre chronologique : 6, 72, 16, 2, 3.

En conclusion, on a reussi à ordonner chronologiquement 3 sourates mecquoises et 2 médinoises entre elles sans grandes difficultés. Sachant que reconstituer l'ordre chronologique des sourates mecquoises est très difficile, les sourates s'attachant exclusivement ou presque à l'aspect de la croyance alors que le Prophète n'était pas encore à la tête d'un territoire.

Note:

Versets de la partie 1

وَأَنَّهُ تَعَالَىٰ جَدُّ رَبِّنَا مَا ٱتَّخَذَ صَاحِبَةً وَلاَ وَلَداً (72:3)

72:3. En vérité notre Seigneur - que Sa grandeur soit exaltée - ne S'est donné ni compagne, ni enfants !

بَدِيعُ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلأَرْضِ أَنَّىٰ يَكُونُ لَهُ وَلَدٌ وَلَمْ تَكُنْ لَّهُ صَٰحِبَةٌ وَخَلَقَ كُلَّ شَيْءٍ وهُوَ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ (6:101)

6:101. Créateur de cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n'a pas de compagne? C'est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient.

6:100. Et ils ont désigné des associés à Allah: les djinns, alors que c'est Lui qui les a créés. Et ils Lui ont inventé, dans leur ignorance. des fils et des filles, Gloire à Lui! Il transcende tout ce qui lui attribuent.
6:128. Et le jour où Il les rassemblera tous: "Ô communauté des djinns, vous avez trop abusé des humains"...

72:6. Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmis les djinns mais cela ne fît qu'accroître leur détresse.

Versets de la partie 2)

ثُمَّ أَوْحَيْنَآ إِلَيْكَ أَنِ ٱتَّبِعْ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً وَمَا كَانَ مِنَ ٱلْمُشْرِكِينَ (16:123)

16:123. Puis Nous t'avons révélé: "Suis la religion d'Abraham qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs".

قُلْ إِنَّنِي هَدَانِي رَبِّيۤ إِلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ دِيناً قِيَماً مِّلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً وَمَا كَانَ مِنَ ٱلْمُشْرِكِينَ (6:161)

6:161. Dis: "Moi, mon Seigneur m'a guidé vers un chemin droit, une religion droite, la religion d'Abraham, le soumis exclusivement à Allah et qui n'était point parmi les associateurs.

قُلْ صَدَقَ ٱللَّهُ فَٱتَّبِعُواْ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً وَمَا كَانَ مِنَ ٱلْمُشْرِكِينَ (3:95)

3:95. Dis: "C'est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d'Abraham, Musulman droit. Et il n'était point des associateurs".

وَقَالُواْ كُونُواْ هُوداً أَوْ نَصَارَىٰ تَهْتَدُواْ قُلْ بَلْ مِلَّةَ إِبْرَاهِيمَ حَنِيفاً وَمَا كَانَ مِنَ ٱلْمُشْرِكِينَ (2:135)

2:135. Ils ont dit: "Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie". - Dis: "Non, mais nous suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs".

La jizya dans le Coran

En lisant le verset sur la jizya (Coran 9:29) qui fut appliquée par le prophète Muhammad (sws), j'y lis que ça visait des gens du Livre qui avaient abandonné leur religion puisqu'en principe les chrétiens et juifs croient forcément en Dieu et au Jour dernier. Or ce verset indique qu'il y avait du temps du Prophète des gens du Livre qui n'y croyaient pas. Donc ce verset ne parle pas de tous les gens du Livre, l'interprétation des exégètes me surprend surtout au regard du Coran 3:113-114. En effet, la description de ces gens du Livre s'oppose à celle du C.9:29.
J'en conclus que la plupart des gens du Livre n'auraient jamais dû payer la jizya.

قَاتِلُواْ ٱلَّذِينَ لاَ يُؤْمِنُونَ بِٱللَّهِ وَلاَ بِٱلْيَوْمِ ٱلآخِرِ وَلاَ يُحَرِّمُونَ مَا حَرَّمَ ٱللَّهُ وَرَسُولُهُ وَلاَ يَدِينُونَ دِينَ ٱلْحَقِّ مِنَ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلْكِتَابَ حَتَّىٰ يُعْطُواْ ٱلْجِزْيَةَ عَن يَدٍ وَهُمْ صَاغِرُونَ (9:29)

Traduction approximative :
9:29. "Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés."

لَيْسُواْ سَوَآءً مِّنْ أَهْلِ ٱلْكِتَابِ أُمَّةٌ قَآئِمَةٌ يَتْلُونَ آيَاتِ ٱللَّهِ آنَآءَ ٱللَّيْلِ وَهُمْ يَسْجُدُونَ (3:113)

يُؤْمِنُونَ بِٱللَّهِ وَٱلْيَوْمِ ٱلآخِرِ وَيَأْمُرُونَ بِٱلْمَعْرُوفِ وَيَنْهَوْنَ عَنِ ٱلْمُنْكَرِ وَيُسَارِعُونَ فِي ٱلْخَيْرَاتِ وَأُوْلَئِكَ مِنَ ٱلصَّالِحِينَ (3:114)

3:113. Mais il ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d'Allah en se prosternant.
3:114. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes oeuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien.

mercredi 6 mai 2020

Distinction orthographique entre les jim (ج) et les ha/kha (خ/ح) dans les premiers manuscrits coraniques 

Dans un de ses articles (A Newly Discovered Letter of the Early Arabic Alphabet: A Distinction between Final Jīm and Final Ḥāʾ/Khāʾ and Its Nabataean Origins), Marijn Van Putten montre la présence de distinction orthographique entre le jim (ج) et ha/kha (خ/ح) dans six des premiers manuscrits coraniques, peut-être même un septième qui reste à confirmer quand il aura accès à plus de folios.
Il fait valoir que cette distinction est mieux comprise dans le cadre d'une transition nabatéeo-arabe puisque les nabatéens et araméens écrivaient le jim et le ha/(kha pour l'arabe) en des formes disctinctes (l'une incurvée et l'autre droite) comme ces 6-7 manuscrits coraniques.
Un seul des 5 copistes du codex Parisino-petropolitanus (qui ne fait pas partie des 6-7 manuscrits anciens) a respecté la distinction orthographique du jim et ha/kha.

Je me demande maintenant pourquoi Van Putten n'est pas allé jusqu'à émettre l'hypothèse que ces 6-7 manuscrits coraniques pourraient être plus anciens que ceux qui ne respectent pas la distinction entre le jim et le ha/kha ?

Article de MIDDLE EAST MEDIEVALISTS parmi tant d'autres articles sur le Coran (376 pages) en suivant ce lien pour consulter et télécharger :
https://www.middleeastmedievalists.com/al-usur-al-wusta/current-issue/


jeudi 12 mars 2020

Reflexion autour de la création d'Adam dans le Coran


Sommaire

I) Réflexion sur la création d'Adam et sa finalité
II) Avis de Geneviève Gobillot sur cette réflexion
III) Le "bachar" auquel Iblis refusa de se prosterner et Adam sont-ils les mêmes personnes ?


I) Réflexion sur la création d'Adam et sa finalité


2:30. Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges: "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifa". Ils dirent: "Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier?" - Il dit: "En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas!".

2:31. Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit: "Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques!" (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam).

2:32. - Ils dirent: "Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage".

2:33. - Il dit: "Ô Adam, informe-les de ces noms;" Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit: "Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez?"


Réflexion :

Le fait que Dieu dise qu'Il va établir un Vicaire ("Khalifa") sur Terre, la réponse surprenante des anges qui repondirent en forme interrogative que s'Il y désigne un, celui-ci y mettra le désordre et y répandra le sang alors que eux, les anges, sont là à le sanctifier et à le glorifier. Enfin la reponse de Dieu qui dit savoir ce que les anges ne savent pas pour mener Son projet à bien montre que la nature violente de l'espèce humaine était un frein au projet Divin de l'établissement d'un Vicaire sur Terre. Vicaire qui devait faire régner l'ordre et la paix.

Pour toute réponse pratique, Dieu apprit a Adam ce qu'il ne savait pas et c'est par cette propagation de ce savoir qui en apparence est profane que ce Vicaire fera finalement régner l'ordre et la paix (le contraire du désordre et l'effusion de sang). C'est donc par le chemin de la connaissance que l'homme sera mené vers Dieu puisque c'est la finalité dont se vantent les anges contre le projet Divin.

On comprend dès lors que ce Vicaire ("Khalifa") a pour finalité le connaissane de Dieu l'Unique et Son adoration par la recherche du savoir et que le dépôt (Amana) du C:33:72 a été accepté par l'Homme (Insan) avant Adam mais que cet Homme échoua.

Et ce fut au tour d'Adam et sa descendance (une autre espèce d'Homme ?!), donc nous, que ce dépot a été confié.

En quoi consiste ce dépôt si ce n'est de faire regner l'ordre et la paix par la propagation de la science/connaissance des choses de la vie qui ménera in fine vers la connaissance du Divin et son adoration ?

C'est pourquoi le Salut de l'Homme ne viendra que par la science dite profane couplée avec la science dite religieuse car c'est par la recherche de la science profane que nous serons amené à mieux connaître Dieu et au final à mieux l'adorer. Entre cette science dite profane et la science dite religieuse il y a le même langage de recherche de la vérité puisque l'un constate tandis que l'autre croit. Il faut donc les croiser pour pouvoir y voir avec l'œil de la certitude.


II) Avis de Geneviève Gobillot sur cette réflexion

Bonjour Monsieur
C'est une belle réflexion, qui contient beaucoup de points justes et positifs. Il est en effet totalement faux qu'il y ait dans le Coran à ce sujet une ou des interpolations. Tout y a sa place. Mon analyse n'est pas exactement la même, mais elle rejoint la vôtre sur l'essentiel. Sauf que, selon ma lecture, il n'y a pas un tel fossé entre la science profane et la science "religieuse" ou plus précisément spirituelle. Les deux sont absolument nécessaires, mais la science profane doit être en quelque sorte au service du projet divin de paix universelle qui est effectivement la vocation de l'homme/calife qui a reçu la responsabilité de toutes les créatures pour respecter et protéger tous les êtres vivants dotés d'individualité et de conscience. C'est une tâche immense et un vrai casse-tête pour l'humanité qui, en principe, devrait s'y consacrer entièrement en abandonnant définitivement tous les sujets de guerre et de conflit entre les hommes. Je vous félicite en tout cas pour ces résultats essentiels.



III) Le "bachar" auquel Iblis refusa de se prosterner et Adam sont-ils les mêmes personnes ?


Iblis qui est un djiin (18:50) est banni pour avoir refusé de se prosterner devant Adam (7:18). Adam et son épouse habitent le paradis mais ne doivent pas approcher de l'arbre. Pourtant le Shaytan (Satan était en fait Iblis, voir C.20:116->120) les fait sortir du Paradis en les tentant avec l'arbre (7:20 et 2:36).

Nous allons tenter de repondre à ces premières questions avant de répondre à la question de savoir si ce Adam est effectivement le "bachar" dont Iblis refusa de se prosterner :

Mais d'abord pourquoi Iblis revient-il au Paradis alors qu'il a été banni par Dieu ? Pourquoi change-t-il de nom à cette occasion (de Iblis à Satan) ? Je n'ai pas la réponse à la dernière question mais pour les deux autres questions il me semble que l'on peut y répondre.

Nous remarquons qu'aux sourates 38 et 15 c'est au "bachar" à qui Iblis refusa de se prosterner, le nom Adam n'étant pas cité. Les sourates 7 et 2 parlent de Adam dont Iblis refusa la prosternation, il n'est plus question du "bachar".

De plus à ce "bachar" Dieu donne son "rouh" (esprit) tandis qu'avec Adam (C.2) Dieu lui apprend la science en lui apprenant les noms.


Inversion et interpolation ?


1) Inversion

Sachant que les sourates 38 et 15 parlent de bachar dont Iblis refusa la prosternation et que les sourates 7 et 2 parlent d'Adam dont Iblis refusa la prosternation, on remarque une inversion, ci-dessous en lettres capitales :

- Aux sourates 15 et 38, Dieu BANNI Iblis pour son refus de se prosterner devant ce "bachar". Iblis demande un délai jusqu'au jour de la résurrection, ce que Dieu accorde. Iblis promet ensuite DE DÉTOURNER LA MAJORITÉ DES HUMAINS.

- À la sourate 7, versets 16 et 18, Iblis refuse de se proterner devant Adam, Dieu lui ordonne de sortir. Dieu accorde un délai à Iblis suite à sa demande. CE DERNIER PROMET DE DÉTOURNER LA MAJORITÉ DES HUMAINS. Après ça, Iblis est BANNI.


On remarque l'inversion entre le bannissement et la promesse de détournement des humains selon qu'on lit la Sourate 7 ou 15 et 38, selon que c'est Adam ou le "bachar" qui est concerné.


2) Interpolation

Regardons de plus près ce que Guillaume Dye y a vu une interpolation (https://www.youtube.com/watch?v=gYDtMQnKTHU) :


- Aux sourates 15 et 38 les anges se prosternent devant le "bachar" juste après sa création.

- À la sourate 2, les anges se prosternent seulement après qu'Adam ait appris des noms (donc pas juste après sa création)


Conclusion :

Il me semble pour moi évident que ce "bachar" du Coran n'est pas Adam. Comme ce "bachar" a reçu l'esprit (rouh) de Dieu, il est probablement antérieur à Adam.
Iblis a été banni d'un Paradis pour avoir refusé de se prosterner devant ce "bachar", il sera descendu probablement à un Paradis inférieur où se trouvera plus tard Adam (les hadiths parlent de 100 degrés au paradis si ma mémoire est bonne). Paradis inférieur auquel Iblis sera aussi banni suite à son refus de se prosterner devant Adam. Il y reviendra pour tenter Adam et Ève à propos de l'arbre interdit avec le nom de Shaytan, Satan.
Selon Charlie Marquette, "c'est Ibn Al-Arabi, dans ses illuminations mecquoises, qui rapporte le premier un hadith du Prophète selon lequel il dit que "avant Adam il eut 100000 Adam" (Dans son livre "D'une humanité avant Adam").








Ci-dessous les versets des différentes sourates en liens entre elles :

--------------------------

7:11. Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent.


2:34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.


15:28. Et lorsque ton Seigneur dit aux Anges: "Je vais créer un homme d'argile crissante, extraite d'une boue malléable,

15:29. et dès que Je l'aurais harmonieusement formé et lui aurait insufflé Mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui".

15:30. Alors, les Anges se prosternèrent tous ensemble,

15:31. excepté Iblis qui refusa d'être avec les prosternés


38:71. Quand ton Seigneur dit aux Anges: "Je vais créer d'argile un être humain.

38:72. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés".

38:73. Alors tous les Anges se prosternèrent,

38:74. à l'exception d'Iblis qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles

---------------------------


7:12. [Allah] dit: "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé?" Il répondit: "Je suis meilleur que lui: Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile".


15:32. Alors [Allah] dit: "Ô Iblis, pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés?"

15:33. Il dit: "Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable".


38:75. (Allah) lui dit: "Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères- tu parmi les hauts placés?"

38:76. "Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile".

-------------------------


7:13. [Allah] dit: "Descends d'ici, Tu n'as pas à t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés."


15:34. - Et [Allah] dit: "Sors de là [du Paradis], car te voilà banni!

15:35. Et malédiction sur toi, jusqu'au Jour de la rétribution!"


38:77. (Allah) dit: "Sors d'ici, te voilà banni;

38:78. et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution".

--------------------------


7:14. "Accorde-moi un délai, dit (Satan) jusqu'au jour où ils seront ressuscités."


15:36. - Il dit: "Ô mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu'au jour où ils (les gens) seront ressuscités".


38:79. "Seigneur, dit [Iblis,] donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités".

-----------------------


7:15. [Allah] dit: "Tu es de ceux à qui délai est accordé."


15:37. [Allah] dit: ‹tu es de ceux à qui ce délai est accordé,

15:38. jusqu'au jour de l'instant connu" [d'Allah].


38:80. (Allah) dit: "Tu es de ceux à qui un délai est accordé,

38:81. jusqu'au jour de l'Instant bien Connu".

-----‐----------------------


7:16. "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin,

7:17. puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants."


15:39. - Il dit: "Ô mon Seigneur, parce que Tu m'as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous,

15:40. à l'exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus."

-----------------------


7:18. "Sors de là", dit (Allah) banni et rejeté. "Quiconque te suit parmi eux... de vous tous, J'emplirai l'Enfer".


7;19. "Ô Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse; et mangez en vous deux, à votre guise; et n'approchez pas l'arbre que voici; sinon, vous seriez du nombre des injustes."

7:20. Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché - leurs nudités - leur chuchota, disant: "Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d'être immortels!".

7:21. Et il leur jura: "Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller".

7:22. Alors il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu'ils eurent goûté de l'arbre, leurs nudités leur devinrent visibles; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela: "Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré?"

7:23. Tous deux dirent: "Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants".

7:24. "Descendez, dit [Allah], vous serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et jouissance, pour un temps."

7:25. "Là, dit (Allah), vous vivrez, là vous mourrez, et de là on vous fera sortir."


2:35.Et Nous dîmes: "Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n'approchez pas de l'arbre que voici: sinon vous seriez du nombre des injustes".


2:36. Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes: "Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.


2:37. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c'est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.


2:38. - Nous dîmes: "Descendez d'ici, vous tous! Toutes les fois que Je vous enverrai un guide, ceux qui [le] suivront n'auront rien à craindre et ne seront point affligés".


2:39. Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.

----------------------------


Autres versets en lien avec le post :


1)L'annonce par Dieu de l'établissement du Khalifa sur terre


2:30. Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges: "Je vais établir sur la terre un vicaire "Khalifa". Ils dirent: "Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier?" - Il dit: "En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas!".


2:31. Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit: "Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques!" (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam).


2:32. - Ils dirent: "Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage".

2:33. - Il dit: "Ô Adam, informe-les de ces noms;" Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit: "Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez?"

2:34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.


2)


17:61. Et lorsque Nous avons dit aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis, qui dit: "Me prosternerai-je devant quelqu'un que tu as créé d'argile?"

17:62. Il dit encore: "Vois-Tu? Celui que Tu as honoré au-dessus de moi, si Tu me donnais du répit jusqu'au Jour de la Résurrection; j'éprouverai, certes sa descendance, excepté un petit nombre [parmi eux]".

17:63. Et [Allah] dit: "Va-t-en! Quiconque d'entre eux te suivra... votre sanction sera l'Enfer, une ample rétribution.


3)


18:50. Et lorsque Nous dîmes aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis? Quel mauvais échange pour les injustes!

18:51. Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n'ai pas pris comme aides ceux qui égarent.


4)


20:116. Et quand Nous dîmes aux Anges: "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa.

20:117. Alors Nous dîmes: "Ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.

20:118. Car tu n'y auras pas faim ni ne sera nu,

20:119. tu n'y auras pas soif ni ne seras frappé par l'ardeur du soleil".

20:120. Puis le Diable le tenta en disant: "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable?"


5)


26:94. Ils y seront donc jetés pêle-mêle, et les errants aussi,

26:95. ainsi que toutes les légions d'Iblis.

26:96. Ils diront, tout en s'y querellant:

26:97. "Par Allah! Nous étions certes dans un égarement évident,

26:98. quand nous faisions de vous les égaux du Seigneur de l'univers