dimanche 14 novembre 2010

Confrontations analogiques entre la Bible, le Coran et les découvertes archéologiques sur l'installation des premiers israélites en Palestine (Cisjordanie)

Dix preuves Coraniques et archéologiques de l'installation des hébreux et de Moïse dans les monts de Judée, en Palestine vers -1200



Cette étude sur le Coran et l'archéologie est basée sur le livre de l'archéologue américain William G. Dever dont le titre est « Aux origines d’Israël, Quand la Bible dit vrai » et le compte rendu d’Avi Ofer sur les prospections israéliennes dans les monts de Judée (sud de la Cisjordanie) qui donnent des détails de l'apparition des premiers israélites.Pour rappel, selon nous après les 40 ans d’errance, Moïse et les Hébreux s’installèrent dans un premier temps à Hébron vers -1200. Puis ils allèrent faire de l'agriculture plus au nord dans 12 sites. La colonisation des terres se fit dans les monts de Judée (sud de la Cisjordanie). Ils furent donc bien moins de 1250 (au maximum 830 pour 12 sites/tribus selon nous), chiffre correspondant au nombre d’habitants dans tous les monts de Judée au XIème siècle. Certains, comme l’historien André Lemaire déduisent en utilisant d’autres raisonnements que les Hébreux furent entre quelques centaines à un millier au grand maximum (Voir article sur le site clio). Ils furent donc peu nombreux conformément à la déclaration du Pharaon de l'Exode dans le Coran. Il est important de noter que les Hébreux furent une composante ethnique minoritaire des premiers israélites.


Récapitulatif des preuves de l’installation du prophète Moïse et des hébreux dans les monts de Judée vers -1200.


Données archéologiques dans les monts de Judée
Données Coraniques
Données Bibliques
Nombre de sites
12 sites furent créés entre Jérusalem et Hébron vers -1200 (p.235 de Dever et figures 3 et 4 des pages 101 et 103 du compte rendu d'Avi Ofer en ligne).
« Nous répartîmes les fils d’Israël en douze tribus formant autant de nations.[…] » (Sourate 7, verset 160).
Josué 3:12 « Maintenant, prenez douze hommes parmi les tribus d'Israël, un homme de chaque tribu. »
Cependant, la tribu de Juda contrôle à elle seule tous les monts de Judée.
Métier
Les gens de ces sites sont des agriculteurs (ils vivent de dry farming, mais aussi d'élevage) (p.120 et p.235)
« Dieu vous dit qu’il s’agit d’une vache non assujettie aux labours ou à l’arrosage des champs […] » (sourate 2, verset 71) indiquent qu’ils vivaient d’agriculture.
Le Nombre (19, 2) indique que Moïse sacrifia une vache parmi de nombreuses autres. Cependant que la Bible les situe dans le désert pendant les quarante années d'errance.
Animaux de traits 
Utilisation d’animaux de traits, bœufs et ânes (p.120).
La sourate 2, versets 67-71 Indiquent que de nombreuses vaches furent utilisées pour l’agriculture.
Josué 22 :8 indique qu’ils prirent entre autres de nombreux troupeaux comme butin. Par ailleurs, le Nombre (19; 2) indique qu'ils avaient des vaches qui portaient des jougs.
lieu
Apparition des premiers israélites sur les montagnes de Judée, entre Hébron et Jérusalem (P.235 et article en ligne d'Avi Ofer).
 La sourate 2, verset 61 indique qu’ils furent en hauteur par rapport à une autre ville.
Une seule tribu contrôle les monts de Judée : la tribu de Juda.
Sources
 Pas de rivière ni de fleuves, présence uniquement de sources dans toute la Cisjordanie (p.131 et livre "La Terre Sainte").
« […] Lorsque le peuple de Moïse, assoiffé, lui demanda à boire, il lui fut révélé : « Frappe le rocher de ton bâton. » Aussitôt douze sources en jaillirent […] » Sourate 7, verset 160.
« Elle répondit: Fais-moi un présent, car tu m'as donné une terre du midi; donne-moi aussi des sources d'eau. Et il lui donna les sources supérieures et les sources inférieures » (Josué 15 :19) indique que ce trouvait des sources dans les monts de Judée.
Nombre d'hébreux vers -1200
L’estimatif de population aux monts de Judée au XIème siècle est de 1250 habitants pour 18 sites (p.108). Pour 12 sites il y avait donc à peu près 830 personnes.  Ce qui veut dire que ces 12 sites étaient encore moins nombreux en -1200.
Pharaon déclare « Ils ne sont en fait qu’une bande peu nombreuse » (S.26. v.54). La Sourate 7, verset 161 indique qu'ils s'installèrent dans un village et y mangèrent de ses produits, par conséquent ils ne pouvaient être très nombreux. Même constatation avec la sourate 20, verset 77 qui indique qu'ils partirent de nuit pour fuir l'Egypte à l'insu de Pharaon et de ses habitants. 
600 000 hommes sans compter les femmes et enfants pour 12 tribus (Exode 12 : 37).
500 000 hommes en Juda (2 Samuel 24).
470 000 hommes en Juda (1 chroniques 21).
Légumes
Les agriculteurs faisaient pousser entre autres des Légumes (p.120).
« […] prie ton Maître pour qu’il fasse pousser pour nous, entre autres légumes, des concombres, de l’ail, des lentilles et des oignons.[…] » Sourate 2, verset 61.
Inexistant
Grande ville voisine  
En descendant des monts de Judée (montagne d'Hébron) se trouve entre autre Gezer, une des villes sous domination égyptienne assez grande pour vendre aux hébreux une grande quantité de matériels d’agriculture.
« […] Eh bien, descendez en Egypte [ou dans une ville quelconque], vous y trouverez, certes, ce que vous souhaitez.[…] » Sourate 2, verset 61

Indéterminé
L'entrée des Hébreux dans Hébron fut pacifique ou pas ?
Aucun témoignage concernant Hébron pendant cette période car peu de fouilles archéologiques. On sait toutefois qu'Hébron se vida de sa population, ne subsistant que de petites colonies au Bronze récent (entre -1400et -1200).
Et lorsqu’on leur dit : « Habitez [installez-vous dans] ce  village et mangez, partout  où vous voudrez, des produits qu’elle vous offre. Dites seulement : « Seigneur, pardonne-nous ! » et franchissez en vous prosternant la porte de la ville ! […] » (Sourate 7, verset 161) indique qu’ils s’installèrent dans un village pacifiquement.
31 rois vaincus par les tribus hébreux dont le roi d’Hébron (Josué 12 :10) ce qui implique que d’après la Bible la ville était occupée à l’arrivée des hébreux.
Colonisation pacifique/armée
Aucune arme, ni rempart n’a été retrouvée sur les sites des premiers israélites. Aucune destruction de villes par les premiers israélites. Les archéologues en conclurent qu’ils furent pacifiques (p.132 et 81).
Le Coran indique que les enfants d’Israël refusèrent de combattre un peuple redoutable. En punition, ils errèrent 40 ans sur terre (Sourate 5, Verset 26). Après cela, ils vinrent s’installer pacifiquement, dans un premier temps, dans une ville inhabitée (Sourate 7, verset 161), probablement Hébron. Ensuite, ils firent de l’agriculture avec entre autre de nombreuses vaches (sourate 2, verset 67-71). Pour cela, les 12 tribus se séparèrent et s'installèrent près des 12 sources. L’installation est donc pacifique.
Le Livre de Josué raconte comment par la force des armes les hébreux conquirent tout Canaan et exterminèrent les habitants.



On constatera que dans ce tableau, deux données bibliques sur les dix sont formellement contredites par les données archéologiques, des contradictions que l’on ne retrouve pas dans le Coran ; ceci est vrai pour la colonisation pacifique (pas d’extermination de la population de Canaan, pas d’usage des armes) et le nombre d’Hébreux dans les monts de Judée ou dans toute la Palestine (ils furent peu nombreux en réalité).
Par contre, et c'est le point le plus important, on ne trouve aucune contradiction entre les données archéologiques et les récits coraniques de l’installation de Moïse et des Hébreux en Palestine. Bien plus, on trouve dix données coraniques qui  s’accordent parfaitement avec les données archéologiques. Ces dix points concordants juxtaposés donnent plus de poids à l’argument du miracle coranique.
Après cela, certains continueront à affirmer que le Coran est une mauvaise copie de la Bible.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous devriez rajouter une colonne et y mettre ce que prétend la Bible

abdAllah a dit…

Ce sera difficile car la Bible dit que tout Canaan (Palestine, ouest de la Jordanie, sud de la syrie et du Liban) a été conquis par les armes. Alors que ce tableau vise uniquement le sud de la Cisjordanie, là où Moïse et les hébreux se sont probablement installés. Résumer tout cela dans un même tableau avec autant de contradictions entre la Bible et le Coran sera compliqué car les lecteurs risqueront de s'y perdre, je crois.

abdAllah a dit…

Voila, c'est fait ! Si des lecteurs remarquent des erreurs ou des oublis qu'ils m'écrivent pour que je corrige.
Salutation !

axeman 971 new a dit…

bonjour je pense que vous avez oublié certains détails de la bible comme lorsque Moise frappe le rocher avec son bâton car il n'y pas d'eau dans le désert(exode 17:1-5) et (nombres 20:5). il y a aussi toutes les preuves historiques et archéologiques qui sont concordantes avec le récit biblique. je suis moi même une passionnée de La Bible que je considère comme la parole de Dieu et surtout de ses principes moraux que je m'efforce de mettre en pratique dans ma vie. J'aurais aimé que tous les humains en face autant.

axeman 971 new a dit…

je souhaite quand même vous encourager à continuer de chercher à faire la volonté de Dieu tel que vous le faites actuellement car Dieu voit dans tous les coeurs et Il est capable de voir tous ceux qui veulent vraiment faire sa volonté parce qu'ils l'aiment et Il les aidera à suivre le bon chemin quelques soit leurs origines. avec tout mon respect.

axeman 971 new a dit…

bonjour je pense que vous avez oublié certains détails de la bible comme lorsque Moise frappe le rocher avec son bâton car il n'y pas d'eau dans le désert(exode 17:1-5) et (nombres 20:5). il y a aussi toutes les preuves historiques et archéologiques qui sont concordantes avec le récit biblique. je suis moi même une passionnée de La Bible que je considère comme la parole de Dieu et surtout de ses principes moraux que je m'efforce de mettre en pratique dans ma vie. J'aurais aimé que tous les humains en face autant.

abdAllah a dit…

Il y a en effet de nombreuses preuves historiques et archéologiques concordant avec la Bible mais bien après (ou surtout après) l'installation des hébreux en Palestine selon moi. J'ai lu les livres de plusieurs archéologues chrétiens dont William G. Dever. Pour ce qui est des 12 sources qui sortent d'un rocher dans le desert, il ne semble pas possible de l'ajouter car cette comparaison concerne l'installation des hébreux dans les montagnes de Cisjordanie et pas dans le desert. Le Coran ne dit pas où se trouve ce rocher et ses 12 sources, on ne fait donc que des suppositions. Cordialement.

Anonyme a dit…

c'est vraiment n'importe quoi tu ne peux pas comparer le coran avec la bible car la bible a commencé des milliers d'années avant le coran donc ce qu'il y a dans le coran sur Moïse est forcement tiré de la bible de plus des preuves Archéologique prouve que les 5 premiers livres sont authentique a notre bible d'aujourd'hui car des rouleau en argents ont été trouvé datant du 7 ieme siècle avec des prières de la bible comme on la connais maintenant !!!!

Anonyme a dit…

7 ieme siècle avant notre aire bien sur

et le temps passe ! a dit…

datant entre l'aire du roi David et Salomon !!!!! ce que vous dites est complètement absurde

abdAllah Hussein a dit…

Bonjour, tout ce que je me suis appliqué à faire remarquer c'est que rien dans le Coran n'est contredit archéologiquement contrairement à la Bible. Et cette absence de contradiction ne se retrouve pas uniquement dans l'histoire de Moïse et des hébreux. Comment expliquer cela, alors que que le Coran est un Livre récent comparé à la Bible ? Ce que je veux dire c'est que l'explication par certains orientalistes que le Coran est un plagiat de la Bible ne tient pas la route car sinon on aurait retrouvé les mêmes incohérences de la Bible. D'autre part, je tiens à souligner que je ne m'attaque pas à la Bible, je ne fais que reprendre les analyses des archéologues occidentaux sur le sujet. Cordialement.

Anonyme a dit…

"rien dans le Coran n'est contredit archéologiquement contrairement à la Bible"
C'est inexact. Ce ne sont pas quelques points de détail que l'archéologie contemporaine accrédite ou réfute, mais l'intégralité de la thèse biblique et coranique.

Bible et Coran soutiennent que l'Exode est une réalité historique. L'archéologie contemporaine a prouvé que cette idée est intenable. L'Exode, comme Moïse, est mythologique et non historique.

Un bon résumé de l'argumentation ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Donn%C3%A9es_arch%C3%A9ologiques_sur_l%27Exode_et_Mo%C3%AFse

Même l'archéologue que vous citez (le seul d'ailleurs)a renoncé clairement à défendre la thèse de l'historicité et s'est rangé aux arguments de ses anciens adversaires : https://fr.wikipedia.org/wiki/William_G._Dever

abdAllah Hussein a dit…

Je vous ai répondu mais dans l'autre article :http://la-verite-sur-l-islam.blogspot.fr/2011/01/preuves-que-merenptah-mineptah-est.html?m=0